Barres d’appui

Poignées de 30 à 80 cm, principalement dans salles de bain et wc. Divers modèles selon fournisseurs.

 

Dans une salle de bain : installation courante

Barre d’appui disponible dans le commerce spécialisé. Pose après avoir vérifié la structure du mur avec un appareil ad hoc.

Multiples

Barres d’appui Nosag en 3 endroits de la salle de bain.

Sur mur peu fiable

La barre d’appui existante chez cette personne ne tenait plus et sa fixation devait être remplacée; le mur est peu épais, creux derrière et semble peu fiable. L’idée a été poser la barre d’appui sur un support auto-portant fixé au mur en 8 points dans des tampons appropriés. Pour plus de sécurité, la barre d’appui a été choisie avec pied. Une poignée droite complète l’aménagement.

Baignoire

Après avoir vérifié que les points de fixation ne tombaient pas sur un tuyau d’alimentation (!) – ça n’était pas gagné d’avance vu le positionnement obligé de l’objet – pose de cette barre d’appui au revêtement particulier favorisant une bonne préhension.

Cuisinière 2

La demande de cette personne était de pouvoir protéger la cuisinière contre les chutes intempestives de casseroles (!) ainsi que pouvoir se tenir à quelque chose en position debout pour cuisiner. Ayant déjà réalisé un tel aménagement pour une cuisine (voir autre article), nous en avons adapté le principe. Les bases des barres en inox ont dû être meulées pour pouvoir se chevaucher et s’encastrer.

Barre d’appui relevable

Selon la configuration de la salle de bain, les mouvements ou transferts nécessaires, la barre d’appui peut se relever. Dans la gamme standard, il existe un autre modèle, plus léger, avec pied escamotable. 2 poignées de douche faisaient également partie de l’installation.

3 barres d’appui dans une salle de bain

Grande salle de bain déjà équipée d’un moyen auxiliaire. Le mandat était de poser diverses poignées pour optimiser l’accès au lift de bain, à la douche, au wc.

Cuisinière 1

Après avoir fait une chute en cuisinant, cette personne demandait un système de retenue pour pouvoir exercer son activité avec plus de sécurité. Les contraintes : on ne peut toucher au plan de travail (visser quelque chose par le dessus par exemple), il faut que ce soit solide pour retenir la personne qui s’y agrippe et démontable le jour où elle quitte l’appartement. Après quelques réflexions partagées entre la personne, l’ergothérapeute et moi-même, nous en sommes arrivés à cette solution : une barre d’appui standard fixée sur un profil en alu en U, lui-même redécoupé en fonction de la topographie de la cuisinière, système fixé par dessous le plan de travail.

 

Sanitaires et balcon

Barre horizontale dans la douche, barre relevable avec pied au wc, protection de crépi en plexiglas pour le balcon.

Dans une cuisine

Adaptation du principe de la barre d’appui à l’environnement d’une cuisine. Réalisation en hêtre teinté, vernis de finition incolore.

Barres d’appui
5 (100%) 1 vote[s]